Dans le cadre de son soutien aux artistes avec la publication de son Numéro cette année proposé à Jérôme Progin. Une exposition lui a été consacrée au mois de janvier au centre d’art de Frênes ( Le Quartier ). On parle de lui en ces termes : « La pratique plastique de Jérôme Progin se développe autour de divers médiums : dessin, vidéo, sculpture et installation. Il utilise la suie, le noir de fumée, le feu et plus généralement ce qui découle de la calcination afin d’en extraire le potentiel à la fois graphique, formel et symbolique. Les imprévus, les accidents, le bouleversement de la cohérence formelle liés à l’instabilité du matériau lui permettent de créer des espaces indéterminés qui offrent la possibilité d’inscriptions métaphoriques. »


En Mars, le Quartier est envahi par l’installation de Marie Régis « Entre ciel et terre » fruit d’une résidence (l’Art dans les quartiers, les quartiers vers l’Art) et d’un partenariat entre le MVE et le Printemps Culturel. « Régis a intitulé son travail Entre Ciel et Terre, il a voulu ainsi identifier trois lieux, trois strates physiques ou imagées, et resituer l'homme contemporain dans ce contexte.

Ainsi du cimetière où les pierres tombales sont des écrans lumineux la pub s'affiche librement, nous sommes ensuite invités dans cette chapelle aux allures de cabane, les vitraux ne sont que projections et dans un lieu qui se veut un havre on devient spectateur d'une humanité qui se noie. Enfin en levant la tête se dessine un décor inversé, des palmiers la tête en bas et des îles constituées d'anciens livres nous donnent une vision du paradis, qui ressemble à s'y méprendre à ceux terrestres qui permette de s'évader, surtout au niveau fiscal. Extrait de l’article « Instant printanier » du Val explorer mars 2017.



Emilie Picavet exposera au sous-sol du MVE pour des « circulations » épidermiques.


Une proposition dans le cadre des CLEA a fait faire un concert à Guillaume Laidin au mois de juin devant un public conquis anssi que le graveur Antonio Buondelmonte exposé dans le cadre des journées de l’estampe.